Marché Sami de Jokkmokk

Dans le Nord de la Suède, tous les ans à partir du premier jeudi du mois de Février et pendant trois jours, se déroule un évènement unique. De par sa taille, son affluence et surtout parce qu’il a lieu depuis plus de 400 ans. Je vous parle d’un lieu idéal pour faire la rencontre de la culture Sami. Oui je vous parle du traditionnel marché d’hiver Sami de Jokkmokk.


Les marchés Sami ont été instaurés au 17ème siècle par la couronne Suédoise. A cela deux objectifs : le premier était d’avoir un contrôle sur le peuple du Nord avec notamment la construction d’église sur les lieux des marchés ; le second était d’avoir une part du gâteau des bénéfices dégagés par l’artisanat Sami grâce à l’instauration de taxe. Le choix de la date est aussi ancestral, les éleveurs acceptaient de se regrouper entre Noël et début Février : le moment le plus froid de l’année. Une fois les taxes payés ils pouvaient quitter le village.

Eglise de Jokkmokk
Eglise de Jokkmokk

A l’origine, la Laponie Suédoise était séparée en 5 régions, chacune devait donc accueillir un marché. Vous l’aurez compris, Jokkmokk a été la ville, où plutôt le village à l’époque, choisi pour accueillir le marché régional. Ce choix se justifie notamment par le fait que le village disposé de pâturage d’hiver pour une longue période, idéal donc pour accueillir les éleveurs de rennes. Et oui, quand on parle culture Sami, on parle forcément d’élevage de rennes.

Un renne pendant le défilé quotidien du marché
Un renne pendant le défilé quotidien du marché

Ainsi depuis 400 ans, le marché de Jokkmokk ne s’est jamais interrompu et accueille chaque année plus de 35 000 visiteurs sur les trois jours de marché. Il a pris une telle importance qu’une église plus grande a dû être construite à la fin du 19ème siècle. On peut d’ailleurs visiter cette église pendant le marché et écouter son histoire en français. L’ancienne existe toujours et a vraiment beaucoup de charme.

Sami en tenue traditionnelle
Sami en tenue traditionnelle

Dans ce marché, on trouve évidemment de l’artisanat Sami, couteau, tasse, bracelet et tous ce qui est lié aux rennes : peau, bois et viande.  Comment découvre-t-on la culture Sami ? Déjà grâce aux Sami qui portent leurs habits traditionnels, magnifiques. Mais aussi à travers des concerts (plus rare cette année pour exprimer leur mécontentement envers l’exploitation minière), des courses de rennes, des conférences et bien sur le musée Ájtte Museum, à voir ABSOLUMENT (merci au passage à  Terre des Sames de me l’avoir fortement conseillé).

Couteau et son étui fabriqué par Jon
Couteau et son étui fabriqués par Jon

Si vous voulez plus d’info sur le marché Sami voilà quelques liens :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *