Rovaniemi

Rovaniemi est la capitale de la Laponie Finlandaise et la plus peuplée de la province : une grande ville donc. J’ai toujours une sensation très étrange quand je me promène dans une « ville » en Laponie, parce que c’est terriblement calme. A Rovaniemi il faut vraiment être au carrefour central pour se sentir en ville, avec des voitures et des gens.

Paris : 2465 km
Paris : 2465 km

Je me suis un peu promenée dans la ville, et honnêtement, elle n’est pas très belle. J’ai entendu une fois, ça fait un peu soviétique. Et c’est l’impression que ça donne effectivement. Des bâtiments froids (sûrement bien isolés ce n’est pas la question je parle du ressenti visuel) qui contraste vraiment avec la chaleur des maisons en bois que l’on voit à travers la Laponie.

Mais il y a une raison au pourquoi la ville est moche, parce que c’est un fait, ce n’est pas que mon avis. Allez, petit cours d’histoire : à la fin de la guerre, les Allemands étaient stationnés en Finlande grâce à un accord entre l’Allemagne, la Finlande et la Russie. Mais quand la Finlande a repoussé les Allemands lorsque celle-ci commençait à perdre en puissance, les Allemands ont fini par quitter la ville, mais en ont brulé 90%. Il ne restait plus rien de la ville, il fallait donc tout reconstruire et vite. Vite et donc sans se soucier de la beauté architecturale, le principal étant de se loger et de se nourrir.

Qu’est-ce qu’il y a à faire à Rovaniemi ?

Les rue piétonnes du centre-ville sont très agréables, c’est sympa de s’y promener fin d’après-midi quand il y a un  peu de vie et assez étrange quand c’est désertique le matin. L’Arktikum à l’écart du centre-ville est juste super et il le petit chemin qui y amène est plutôt agréable (vous pouvez aussi prendre la rue « principale » mais bon c’est moins fun.

Juste à côté il y a le musée de Mestähallitus, honte à moi je l’ai pas encore visité, mais ça ne serai tardé. Et toujours dans la ville il y a le Korundi, si vous aimez l’art. Non bon ça reste intéressant de le visiter parce que le bâtiment est un des rares qui date de l’avant-guerre.

Face à l'Arktikum
Face à l’Arktikum

Et pour finir, hors de la ville, il faut donc prendre le bus, le Village du Père Noël ! Je suis désolée, mais tout bon touriste se doit d’y aller. Ne serait-ce que quelques heures, histoire de rencontre le Grand Monsieur à la Barbe Blanche qui te dis « A Noël Prochain ! ». Et au pire, si vous n’êtes pas fan du Père Noël, vous devez y aller pour voir la limite du Cercle Arctique et y faire une photo !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *